top of page
Rechercher

L’alcool : trop c’est combien?

Dernière mise à jour : 9 mars 2023

Comme la plupart des gens, il est possible que vous aimiez boire un petit verre à l’occasion tout en appréciant les effets plaisants qu’un peu d’alcool peut donner. Par contre, il est aussi possible, si vous consommez trop, que par moments vous songiez aux effets que l’alcool pourrait avoir sur votre santé et votre qualité de vie. Pour vraiment apprécier la consommation d’alcool, vous devez être certain(e) que vous consommez sans causer aucun méfait à personne, ni à vous ni à autrui. Les méfaits en question peuvent se présenter sous forme de problèmes relatifs au travail, aux finances, à la santé ou aux relations. La présente publication constitue une ressource pouvant vous aider à examiner de plus près la quantité d’alcool que vous consommez ainsi qu’à réduire les risques lorsque vous en consommez.


Boire moins, c’est mieux


La science évolue, et les recommandations sur la consommation d’alcool doivent changer. La recherche nous apprend qu’il n’y a pas de quantités ni de sortes d’alcool bonnes pour la santé. Que ce soit du vin, de la bière, du cidre ou un shooter d’alcool fort, ça ne change rien. Boire de l’alcool, même en petite quantité, entraîne des conséquences pour tout le monde, peu importe l’âge, le sexe, le genre, l’origine ethnique, la tolérance à l’alcool ou encore les habitudes de vie. C’est pourquoi si vous consommez de l’alcool, boire moins, c’est mieux !

Le Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances a publié les Directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada pour aider les Canadiens et les Canadiennes à modérer leur consommation d’alcool et réduire les conséquences négatives liées à l’alcool en matière de comportement et de santé.


CGAH-Drinking-Less-is-Better-fr (ID 50816)
.pdf
Télécharger PDF • 764KB

Posts récents

Voir tout

Opmerkingen


bottom of page