top of page
Rechercher

Reconnaître l'épuisement professionnel

L'épuisement professionnel peut affecter non seulement votre travail, mais aussi vos relations et votre santé. Il est donc important de savoir ce qu'est l'épuisement professionnel ainsi que ses symptômes afin de les repérer rapidement et de prendre des mesures pour intervenir.


L'épuisement professionnel découle d'un stress chronique à long terme lié au travail. Ce stress prolongé empêche l’individu de bien fonctionner au travail ou dans sa vie personnelle. La plupart des gens souffrent d'épuisement physique et émotionnel, de cynisme, d'une perte d'identité personnelle et d'une diminution du sentiment d'accomplissement dans leur travail. L'épuisement professionnel peut toucher même ceux et celles qui aiment leur travail.


Selon l'Organisation mondiale de la santé, « l'épuisement professionnel est un syndrome conceptualisé comme résultant d'un stress professionnel chronique qui n'a pas été géré adéquatement ». Il se caractérise par un sentiment d'épuisement, une distance mentale accrue par rapport au travail, du négativisme ou du cynisme par rapport au travail et une efficacité professionnelle réduite. Cet épuisement réfère spécifiquement à des phénomènes dans le contexte professionnel et ne devrait pas être appliqué pour décrire des expériences dans d'autres domaines de la vie.


Comprendre les symptômes de l'épuisement professionnel vous donne la possibilité de prendre soin de vous avant que les choses ne s'aggravent. Les tâches quotidiennes, comme faire de l'exercice, prendre de l'air et faire quelque chose que vous aimez en dehors du travail, peuvent aider à prévenir l'épuisement. Pour d'autres, prendre un congé ou partir en vacances peut aider.


La meilleure pratique consiste à freiner l'épuisement avant qu'il ne commence.


Voici les 10 principaux signes qui indiquent que vous vous dirigez vers un épuisement professionnel.


1. Vous tombez plus souvent malade. Des rhumes aux maladies cardiaques, votre corps commence à s'user sous le stress constant.


2. Incapacité à dormir. Le stress entraîne l'insomnie chez de nombreuses personnes.


3. Fatigue physique. Vous vous sentez épuisé à la fin de votre semaine de travail, ou parfois même avant.


4. Fatigue mentale. Le stress constant entraîne des oublis et une incapacité à se concentrer. Vous pouvez trouver qu'il est difficile de prendre des décisions.


5. Irritabilité. Vous pouvez vous sentir irritable au travail ou dans votre vie personnelle. Par exemple, des choses qui ne vous dérangeaient pas auparavant peuvent maintenant vous taper sur les nerfs.


6. Sentiment d'apathie. Vous vous dirigez vers l'épuisement professionnel si votre attitude se décrit comme « à quoi bon » ?". Vous pouvez vous sentir désespéré par votre carrière, ce qui peut se répercuter sur votre vie personnelle.


7. Vous ne ressentez pas de plaisir au travail. La plupart des gens trouvent qu'il y a au moins une chose qu'ils aiment dans leur travail, mais après une longue période de stress extrême, il se peut que vous redoutiez d'aller au travail, ou que vous appuyiez sur la barre de répétition une ou deux fois de plus le matin.


8. Négativité. Le stress chronique conduit à voir le verre à moitié vide. Se sentir négatif affecte tout le monde autour de vous, au travail comme à la maison.


9. Anxiété. L'inquiétude constante est un symptôme classique de l'épuisement professionnel. Elle produit également un flux constant d'hormones de stress qui peuvent être très dures pour l'organisme.


10. Dépression. Un stress prolongé entraîne un sentiment de tristesse, de désespoir et de dévalorisation. Vous pouvez commencer à vous isoler des autres, même des personnes que vous aimez.



Si vous vous trouvez aux prises avec un épuisement professionnel, voici quelques conseils qui peuvent vous aider :


Communiquez avec les autres :

  • Tendez la main aux personnes qui se soucient de vous, comme votre partenaire, votre famille, vos amis et vos collègues de travail.

  • Faites-leur savoir ce qui se passe. Ils seront heureux que vous entamiez un dialogue et que vous leur ayez fait suffisamment confiance pour vous confier à eux.

  • Développez des liens d'amitié avec vos collègues et vos collaborateurs. Le fait d'avoir des liens sociaux positifs au travail peut vous rappeler de faire des pauses et de rendre le travail agréable.

  • Si vous travaillez à distance, faites autant d'appels vidéo que possible.

  • Supprimez ou limitez les contacts avec les personnes qui sont négatives, toxiques ou qui vous dépriment.

  • Rejoignez un groupe social, religieux, communautaire ou de soutien. Vous pourrez y retrouver des personnes partageant les mêmes idées et établir de nouvelles relations.

Répondez à vos besoins :

Prenez soin de vous en :

  • favorisant un bon sommeil réparateur.

  • sortant et pratiquant une activité physique tous les jours.

  • mangeant des repas sains et en restant hydraté.

  • évitant de consommer de l'alcool ou des substances pour faire face à la situation.

  • vous connectant à un soutien spirituel.

  • créant des routines quotidiennes qui réduisent le stress et favorisent le bonheur.

  • vous concentrant sur la pleine conscience et en pratiquant la méditation, le yoga ou la respiration concentrée.

Concentrez-vous sur l'équilibre entre le travail et la vie privée :

  • Pensez à faire des pauses pendant la semaine. Prévoyez du temps à votre horaire pour sortir faire une promenade ou même simplement vous éloigner de votre espace de travail.

  • Laissez le travail au travail.

  • Fixez des limites en communiquant vos besoins et en déléguant des tâches.

  • Négociez votre charge de travail, vos échéanciers ou votre objectif de travail.

  • Fixez des objectifs pour ce qui doit être fait et ce qui peut attendre.

  • Prenez des vacances et utilisez-les pour vous ressourcer et refaire le plein d'énergie.

  • Prévoyez à votre horaire des séances d'entraînement, et du temps pour tenir un journal, prendre un café avec un ami ou lire un livre, par exemple.


Si vous avez besoin d'aide, demandez du soutien :


Si vous vivez de l'épuisement professionnel, demandez de l'aide à votre PAEF. Le PAEF offre des conseils personnels, qui peuvent vous aider à identifier des stratégies pour reconnaître et réduire l'épuisement.

Comments


bottom of page